Souveraineté numérique

Digital Sovereignty

Qu’est-ce que la souveraineté numérique ?

La souveraineté numérique désigne le contrôle d’un individu, d’une organisation ou d’un gouverment sur les données qu’il produit et possède, et qui sont stockées sur des plateformes locales ou sur Internet.


Risque stratégique

La perte de contrôle sur nos données représente un risque stratégique pour notre société. Individus, entreprises et gouvernements : nous sommes sous surveillance, tandis que nos données sont monétisées par des entreprises étrangères.

Comment pouvons-nous avoir confiance dans les résultats de débats de société menés sur des plateformes appartenant à des entreprises, et hébergées dans des pays avec un intérêt marqué pour la discussion en question ?

Lorsque la plupart des transactions passent par quelques plateformes, ces plateformes contrôlent les prix et capturent une grande partie de la valeur.

L’innovation dans des secteurs comme l’analyse de données massives et l’apprentissage supervisé repose sur l’accès à une quantité démesurée de données, ce dont les entreprises domestiques sont privées.


Que pourrait-il se passer ?

ScénarioDéjà eu lieu ?
Un gouvernement étranger espionne les transactions d’importance afin de favoriser ses entreprises nationalesoui
Un gouvernement étranger interfère dans le processus et le débat démocratiquesoui
Une plateforme de communication contrôlée depuis l’étranger favorise des tensions ethniquesoui
Un gouvernement étranger perturbe le bon fonctionnement des infrastructures civilesoui
Une grande entreprise fait fi des lois domestiques et exploite indûment les données de ses utilisateurs/tricesoui, et oui
Une grande entreprise utilise son influence sur le marché pour résister aux tentatives d’encadrement de son activitéoui
Une entreprise déduit la grossesse d’une adolescente à partir de ses données d’achat et la révèle à sa famille, ou cible les adolescents lors de leurs baisses de moraloui, oui
Une entreprise dissimule des micros dans ses appareils et affirme n’avoir eu aucune idée qu’ils enregistraient les conversations lorsque cela est découvertoui
La surveillance de données commerciales fait fuiter des informations militairesoui
Une entreprise de vente laisse fuiter des données permettant aux personnes malveillantes de suivre les activités des membres du gouvernementoui
Prochaine étape ?

Où se trouvent nos données aujourd’hui ?

US vs EU vs Asia relative size of cloud storage

L’immense majorité des données que nous produisons se retrouvent dans les silos de quelques grandes entreprises, dont le modèle économique repose sur leur exploitation. Les sièges sociaux de ces entreprises se trouvent le plus souvent aux Etats-Unis ou en Chine, et leurs activités sont ainsi soumises au cadre légal de ces pays. Le reste du monde, du Brésil à l’Indonésie en passant par le continent africain, vit dans une dépendance vis-à-vis des services fournis par ces entreprises.

Dans ces conditions, impossible d’exercer un réel contrôle démocratique : la menace de couper l’accès à ces plateformes est une arme de dissuasion très efficace. À l’image des sanctions financières, les sanctions numériques sont aujourd’hui susceptibles d’avoir des répercussions majeures sur les moyens de communication, entraînant un isolement du pays concerné et un moindre accès à l’information.

Quelles solutions ?

Découvrez les articles que nous avons référencés, et proposez le vôtre